Louis Riel, Marie-Anne Gaboury et Jean-Baptiste Lagimodière, Mgr Provencher, les Sœurs Grises… J’ai souvent entendu tous ces noms-là depuis que je suis au Manitoba. Mais qui étaient-ils encore? Si comme moi, vous vous intéressez à l’histoire du Manitoba français, je vous recommande le Théâtre dans le cimetière. En une heure, j’y ai trouvé toutes mes réponses, et plus encore!

Théâtre dans le cimetière - Sur les traces de Riel

Il fait beau et chaud en ce matin de juin, mais je ne m’attarde pas : j’ai un rendez-vous très spécial, avec l’histoire franco-manitobaine!

Le rendez-vous est donné au Musée de Saint-Boniface. Pour m’accueillir, trois interprètes parfaitement bilingues : Sean Foster qui joue Fanal le fossoyeur (et plusieurs autres rôles), Julie-Anne Delaquis alias Gertrude (entre autres rôles), et Bailey Palamar qui interprète Mlle Angélique Nolin, la première enseignante laïque de l’Ouest canadien.

Et bien sûr, il y a aussi Shovelon Pelletier, la pelle-guitare de Fanal! Parce que Fanal, Gertrude et Mlle Nolin aiment beaucoup chanter, mais Fanal a perdu sa vraie guitare. Quelle tristesse! Heureusement, Shovelon Pelletier a su sauver la mise.

Tout le monde est là? Nous sommes partis, à pied, pour un voyage dans le temps. Direction le cimetière de la Cathédrale de Saint-Boniface, tout près du Musée.

Pourquoi ce cimetière?

Théâtre dans le cimetière - Sur les traces de Riel - Fanal, Gertrude, Angelique

C’est là que Fanal, Gertrude, Mlle Angélique et tous les autres personnages de passage dans la pièce Sur les traces de Riel raconteront, entre chansons et petites confrontations théâtrales, en anglais et/ou en français selon le public, l’histoire du Manitoba français.

Pourquoi ce cimetière? La réponse est gravée sur les pierres tombales : presque toutes les personnes clés de cette histoire y sont enterrées! Louis Riel, Mgr Provencher, le chef autochtone One Arrow, Joseph Dubuc, et bien d’autres. Au total, j’apprends que 6 000 personnes reposent dans ce cimetière de la Cathédrale.

D’une tombe à l’autre, Mlle Nolin, Gertrude et Fanal nous livrent des anecdotes sur ces grands personnages historiques. Qui ils étaient, ce qu’ils ont fait, leur impact dans l’histoire manitobaine… Le trio est tellement amusant quand il raconte qu’on en oublierait presque qu’on est dans un cimetière.

Mais attendez, qui est-ce là-bas près du monument en mémoire de Jean-Baptiste Lagimodière et Marie-Anne Gaboury, le premier couple canadien à s’installer dans l’Ouest? Oui, c’est bien eux, Jean-Baptiste et Marie-Anne!

La vie des voyageurs

Promenade historique au cimetière

Auprès d’eux, j’en apprends davantage sur la vie des voyageurs et des femmes de voyageurs. Une vie très seule, à attendre que son mari revienne. D’ailleurs, c’est pour ça que Marie-Anne Gaboury a décidé d’accompagner son époux dans ses voyages. Elle a été la première femme blanche dans l’Ouest. Ça lui a réussi : elle a vécu 95 ans!

J’aime l’histoire de Jean-Baptiste et Marie-Anne. Cette femme était si déterminée! Mais déjà, Mlle Nolin m’emmène ailleurs. La pièce de théâtre continue. Quel voyage!

Je rencontre également le Métis Elzéar Goulet, Mgr Provencher, sœur Eulalie Lagrave, l’une des quatre premières sœurs grises au Manitoba, Mgr Taché, Joseph Dubuc, un ami de Louis Riel qui était aussi politicien, journaliste, avocat et juge, et même la mère de Louis Riel.

Un si beau voyage dans le temps

Sur les traces de Riel - Musée de Saint-Boniface

Lorsque la pièce se termine, j’ai mieux compris l’histoire de ma communauté francophone et j’ai même des anecdotes à raconter à ce sujet. Mais surtout, j’ai mal aux joues d’avoir autant chanté, ri et souri aux blagues et jeux de mots de Fanal, Gertrude et Angélique!

Il est difficile de se quitter après un si beau voyage dans le temps. Alors en revenant au Musée de Saint-Boniface, l’ancien couvent des Sœurs Grises du Manitoba qui a aussi servi d’orphelinat, d’hôpital ou encore de foyer pour aînés, j’en profite pour le visiter un peu.

Le Musée retrace lui aussi l’histoire du Manitoba français, ainsi que des Sœurs Grises. C’est donc un excellent complément à la pièce Sur les traces de Riel.

Avant de partir, ne manquez pas leur boutique : ceintures fléchées, produits de l’érable, capteurs de rêves autochtones, livres… C’est un nouveau voyage en soi!

Avant d’y aller

Billets pour le théâtre dans le cimetière en vente au Musée de Saint-Boniface, 494 avenue Taché. 12 $ par personne, incluant l’entrée au Musée.

Représentations tous les mardis à 11 h, jeudis à 19 h et samedis à 11 h jusqu'au 19 août. Départ du Musée de Saint-Boniface.

Info. : 204 237-4500.