Photo d’en-tête : @icelandicfestival

L’an dernier, nous avons publié notre premier guide des expressions locales intitulé « 'A fat boy and a jambuster play spongee at a social.' » (Partie de spongee entre un fat boy et un jambuster à l’occasion d’une soirée sociale). Ce petit guide a suscité l’hilarité de bon nombre de nos lecteurs qui nous ont fait parvenir des tonnes de locutions régionales à ajouter à notre liste! Voici donc notre guide 2.0 contenant une liste de termes et de dictons que seules les personnes nées ou élevées au Manitoba (ou peut-être ailleurs dans les Prairies) pourront comprendre.

Portez-les fièrement

garbage mitts (mitaines d’éboueur) – mitaines en cuir robuste comportant une épaisse doublure ainsi appelées parce qu’elles étaient initialement portées par les éboueurs durant l’hiver à Winnipeg. Aujourd’hui, ces mitaines sont portées par tous les Manitobains, jeunes et vieux, pour garder leurs doigts bien au chaud dans les températures glaciales. Elles sont fabriquées depuis les années 1940 par l’entreprise winnipegoise Raber Glove.

gotch/gitch - terme d’argot anglais désignant les sous-vêtements d’homme. Le débat est lancé : prononcez-vous « gotch » ou « gitch »? Ces termes sont peut-être employés dans tout le Canada anglais, mais nous sommes persuadés qu’ils sont plus courants dans les petites villes des Prairies, à moins que vous soyez de l’Alberta et que, pour une obscure raison, vous prononciez « gonch » ou « ginch ». On pense que ce terme est dérivé d’un mot ukrainien signifiant sous-vêtement.

Bon appétit!

farmer's sausage (saucisse champêtre) – tradition culinaire des mennonites du Manitoba. Ces saucisses fumées non cuites se mangent froides et se composent de trois ingrédients seulement : porc haché, sel et poivre. Elles sont souvent servies pour accompagner un plat de pérogies (ou de vareneki, pour être plus précis). Vous pouvez vous en procurer dans tous les postes d’essence des villes du sud-est du Manitoba, notamment à Altona, Blumenort et Niverville.

rye & sev - boisson alcoolique composée d’un mélange de whisky et de 7 Up. Le rye & sev est un cocktail manitobain très prisé, surtout lors d’une « soirée sociale » (définition ici).

Passe-temps populaires

bumper shine - le fait de se cramponner au pare-chocs d’une automobile et de se faire tirer sur une route glacée. Activité souvent pratiquée par deux adolescents qui se lancent le défi de se faire tirer sur la plus longue distance avant de lâcher prise ou de tomber. Populaire dans les années 1970 et 1980 dans certaines banlieues de Winnipeg comme Transcona. Ce genre de fanfaronnade était tellement prisée par une certaine génération de jeunes Manitobains qu’une brasserie locale, Torque, a appelé une de ses bières la Bumper Shine.

frisnok - sport inventé par des résidents de Gimli au cours duquel deux équipes s’affrontent pour faire tomber une bouteille de bière posée sur un poteau au moyen d’un frisbee. Chaque année, des tournois de frisnok ont lieu au mois d’août durant le festival islandais du Manitoba, l'Islendingadagurinn.

Que signifie un nom?

pickerel (brochet)- espèce de poisson d’eau douce généralement pêché dans le lac Winnipeg. La vérité : techniquement parlant, ce poisson que nous avons appris à apprécier (au bout de la ligne ou dans notre assiette) est un doré jaune, une espèce tout à fait distincte du brochet. Pour une raison ou une autre, les pêcheurs à la ligne locaux appellent ce poisson « pickerel » depuis des générations… Et au Manitoba, il nous faut du temps pour changer nos habitudes.

fish flies - insectes ailés et sans bouche qui envahissent massivement la ville de Gimli durant quelques jours au début de l’été. Les jeunes touristes ont tendance à paniquer quand ils en découvrent un collé à leur manche. Le nom scientifique de ces moustiques inoffensifs est éphémère, mais comme le brochet maillé ou le pickerel, les gens de la place leur donnent un nom incorrect depuis des décennies. Et ce nom leur est resté.

May long -  officiellement connu comme la Fête de la Reine, cette fête légale est célébrée la troisième fin de semaine de mai. Demandez à n’importe quel Manitobain ce qu’il prévoit faire durant la fin de semaine de la Fête de la Reine, et il vous regardera avec des points d’interrogation dans les yeux. Demandez-lui ce qu’il compte faire durant le May long et il vous parlera de ses projets de camping ou (s’il a plus de 29 ans) de ses projet de jardinage.

Lieux de rencontre

dugout - there’s non, ce n’est pas un terrain de baseball. Pour un Manitobain de la campagne, un dugout est un grand réservoir utilisé pour collecter l’eau de pluie et l’eau provenant de la fonte des neiges qui serviront pour le bétail. Même si à l’époque de nos grands-parents, les gens pouvaient boire ou nager dans le dugout … ce n’est probablement plus une très bonne idée.

bush party - bière + musique country + feu de camp + champ ou boisé en retrait = plaisir à profusion.

la LC -  l’endroit où vous vous arrêtez avant d’aller à un bush party (voir la définition ci-dessus). LC signifie Liquor Store, l’équivalent de la SAQ au Québec, un magasin d’État qui fait le commerce de boissons alcooliques.

Si vous avez envie de connaître d’autres expressions typiquement manitobaines, lisez notre premier guide intitulé A fat boy and a jambuster play spongee at a social (Partie de spongee entre un fat boy et un jambuster à l’occasion d’un social). Si vous connaissez des termes ou des expressions qui ne sont pas dans notre répertoire, signalez-nous-les ci-dessous.