J’ai toujours aimé les films d’horreur, Halloween et toutes les occasions de se donner un peu de frisson. Pour ceux qui sont dans mon cas, la forêt hantée de A Maze In Corn, à Saint-Adolphe, est faite pour vous aussi! Un parcours d’une demi-heure, qui passe à une vitesse folle tant on enchaine les surprises. Bonnes ou mauvaises, ce sera à vous de décider!

J’aime les doses d’adrénaline, mais il y a tout de même certains moments où je ne faisais pas la maligne dans cette forêt hantée. En fait, dès le début, ses personnages installent le ton. Une femme « souriante » vous accueillera chaleureusement… Pour vous inviter ensuite dans la fameuse forêt. Lorsque les portes en briques se referment derrière vous, impossible de faire marche arrière!

Absolument incroyables!

Il faut alors se lancer. Et cela frappe dès les premières minutes : la mise en scène et les décors de cette forêt sont absolument incroyables! Certains passages, entièrement naturels, sont même mystérieusement beaux. C’est un plaisir des yeux, qui n’apaise pas très longtemps. Lorsqu’il faut rentrer dans un vieux réfrigérateur abandonné pour passer à l’étape suivante, il n’y a rien de rassurant! Il faut prendre sur soi. Ce qui est très amusant, c’est que vous pouvez rencontrer d’autres participants sur le parcours, et donc vous faire des amis. Face à certains personnages (très bien joués), on en a besoin!

Pas que des méchants 

A Maze in Corn goats

Mais, rassurez-vous, il n’y a pas que des méchants dans cette forêt hantée. Certains personnages, bien que très étranges, sont très sympathiques. Cela m’a donné un peu de répit entre deux moments de frayeur. On peut discuter avec eux, mais, ne vous méprenez pas : ils ne vous aideront pas pour autant à vous en sortir.

Certains passages de la forêt sont plus sombres que d’autres, très inquiétants… Ajoutez-y un brouillard, une musique lugubre et on se croirait véritablement dans un film d’horreur. Autant vous dire que vous allez sursauter, c’est assuré.

Dans la forêt hantée, il y a tout de même un minimum de compassion. Certains signaux épargnent les épileptiques, claustrophobes et femmes enceintes des expériences qui pourraient s’avérer très négatives. Je ne m’en suis pas privée! Et ça en a valu le détour. Quelques minutes psychédéliques, qui, à mon avis, résultent d’un beau travail technique.

Rires garantis

Et quand je pensais que c’était la fin… Le moment le plus effrayant du parcours! Pour avancer, il fallait entrer dans un vieux bus scolaire abandonné. Il faisait très sombre, l’atmosphère me donnait la chair de poule. Je voulais faire demi-tour. On rentre dans l’épave de bus, et là… Ah! Je ne peux pas vous le dire! Il faudra passer à travers cette étape pour sortir vivant de la forêt hantée de Saint-Adolphe.

Entre sursauts, monstres sympathiques, petits tours de magie, et grosses frayeurs, ces 30 minutes de parcours sont vraiment très divertissantes. On en sort soulagé, fier d’avoir réussi. Une petite dose d’adrénaline, ça ne fait pas de mal. Frissons, mais aussi rires garantis!