La vue d’un impressionnant bison dans un champ doré au coucher du soleil fait assurément partie des scènes les plus spectaculaires que l’on puisse observer au Manitoba. Voici 10 faits intéressants que vous connaissez peut-être déjà, ou pas, sur notre bison bien-aimé!

1 – Le bison est le mammifère emblématique du Manitoba

Zoologiquement connu sous le nom de Bison bison bison (génial n’est-ce pas?), le bison des plaines est un véritable symbole du Manitoba depuis 1870. Regardez autour de vous et vous verrez le bison sur nos armoiries et notre drapeau, dans le logo du gouvernement provincial, à l’entrée du Palais législatif du Manitoba et même comme mascotte de l’Université du Manitoba.

2 – Il existe deux sous-espèces de bisons sauvages en Amérique du Nord

La prochaine fois que vous apercevez un bison au Manitoba, essayez d’identifier à quelle sous-espèce il appartient. En effet, on trouve au Manitoba le bison des bois (Bison bison athabascae) et le bison des plaines (Bison bison bison). Le bison des plaines a une tête massive et une toison plus enchevêtrée. Le bison des bois a une tête triangulaire et une bosse plus distinctive sur le dos.

3 – Un troupeau de 40 bisons des plaines vit dans le parc national du Canada du Mont-Riding

Même si les parcs nationaux sont fermés en ce moment en raison de l’épidémie de COVID-19 (#restezàlamaison), vous devez savoir que le parc national du Canada du Mont-Riding est le meilleur endroit pour voir des bisons au Manitoba. En effet, on y trouve un troupeau de 40 bisons des plaines vivant en captivité. Les bisons qui parcourent l’enclos de 500 hectares sont des descendants d’un petit groupe de bisons arrivés du parc national du Canada Elk Island et introduits dans les années 1940 dans un effort de conservation de cette espèce menacée. Une fois la pandémie terminée, vous pourriez parcourir en voiture ce vaste enclos. Attention aux gros obstacles poilus sur votre chemin! 

4 – Le bison est le plus grand mammifère terrestre d’Amérique du Nord

Vraiment, même les animaux sauvages sont plus gros au Manitoba. Avec un poids moyen de 725 kilos, le bison des bois est l’une des plus grosses espèces de bovidés (mammifères ruminants à pieds fourchus) au monde et est aussi l’un des mammifères les plus grands et les plus lourds. En Amérique du Nord, seul l’orignal est plus grand que le bison.

5 – Le bison est extrêmement rapide

Tenez-vous bien, non seulement le bison peut courir à une vitesse pouvant atteindre 55 kilomètres à l’heure, mais il peut aussi sauter à une hauteur de deux 2 mètres. Nous n’avons jamais été témoins de ces exploits, mais nous y croyons. Raison de plus pour ne jamais sortir de votre véhicule lorsque vous rencontrez un bison!

6 – Les troupeaux de bisons ont permis aux peuples autochtones de vivre dans les Grandes plaines de l’Amérique du Nord

Autrefois, les bisons se comptaient par millions en Amérique du Nord. Pour les peuples autochtones qui vivaient dans les grandes plaines, le bison était une ressource essentielle qui leur procurait nourriture, abris, vêtements, carburant, parures et bien plus. Vous pourrez faire la visite écotouristique « A Prairie Legacy: The Bison and its People » afin d’explorer le sujet plus à fond après la réouverture du centre FortWhyte Alive (#restezàlamaison). 

7 – Le bison communique avec sa queue

En plus de faire des sons et d’avoir un regard plutôt intimidant, le bison communique en bougeant sa queue. On peut assez facilement deviner l’humeur d’un bison en observant sa queue : si le bison est calme, sa queue est détendue, un bison enjoué secoue la queue, alors qu’un bison en colère ou effrayé lève la queue en l’air.

8 – La période de rut peut être intense

La période de rut va de juillet à la mi-septembre. Durant cette saison, les troupeaux sont plus mobiles, car les mâles se mettent au défi dans les rituels d’accouplement. Les confrontations entre les mâles peuvent se faire à coups de tête, de poussées et de cornes. Les petits de couleur fauve naissent en mai et en juin et ce sont habituellement les deux parents qui s’en occupent.

9 – Le bison peut vivre 20 ans

L’espérance de vie du bison varie de 15 à 20 ans, selon qu’il vit à l’état sauvage ou non. Dans la nature, le bison doit affronter des prédateurs, comme le loup et le grizzly.

10 – Le bison est herbivore

Malgré son étonnante vitesse et sa taille spectaculaire, le bison est un doux géant qui se nourrit d’herbe et de foin. En hiver, il se sert de son front pour pousser la neige et avoir accès à l’herbe. 

Bonus – Blizzard le bison blanc

Saviez-vous qu’il y a au Manitoba un bison blanc très rare? Ce bison de 14 ans s’appelle Blizzard. Il est arrivé au Zoo du parc Assiniboine en mars 2006 et s’y trouve toujours. Les bisons blancs sont considérés être sacrés dans de nombreuses cultures autochtones. Blizzard a été accueilli à Winnipeg avec des cérémonies célébrées par des aînés de la communauté. Le Zoo du parc Assiniboine est fermé en ce moment, mais vous pouvez quand même voir vos animaux préférés à l’occasion des présentations quotidiennes (nous nous croisons les doigts pour voir Blizzard bientôt)!